View Gallery

La jurisprudence congolaise en matière de crimes de droit international: Une analyse des décisions des juridictions militaires congolaises en application du Statut de Rome

Published Date: July 3, 2017

Available in

R200.00

French
978-1-928331-42-1

Description

En 2004, un tribunal de Mbandaka, dans la province congolaise de l’Equateur, a décidé que le statut de la Cour pénale internationale (CPI) répondait mieux que le code militaire congolais au cas qui lui était soumis. Cette décision a déclenché une avalanche d’autres décisions dans lesquelles, au cours des dix dernières années, les juges militaires à travers le pays ont systématiquement et délibérément écarté le code pénal militaire congolais auquel ils ont préféré les dispositions du Statut de Rome. L’importante jurisprudence née de ce mouvement compte parmi les expériences les plus innovantes d’application du statut de la CPI aux poursuites nationales des crimes graves.

 

Dans quelle mesure la jurisprudence congolaise s’aligne-t-elle sur celle des tribunaux pénaux internationaux, et tout particulièrement, sur celle de la Cour pénale internationale (CPI) dont les juridictions congolaises ont directement appliqué le Statut ? Dans quelle mesure la répression des crimes graves par les tribunaux congolais respecte-t-elle les normes relatives au procès équitable des personnes accusées ? Plus particulièrement, quelle est la place des victimes dans cette répression?

 

C’est à ces questions que cette étude tente de répondre à partir de l’analyse critique d’une trentaine de décisions par lesquelles les juges congolais ont fait application directe du statut de Rome aux cas de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité qui leur étaient déférés.

 

Table des matières

 

Liste des abréviations et sigles____________________________________________iv

Liste chronologique des affaires étudiées______________________________________vi

Remerciements_________________________________________________________ix

 

I. Introduction générale___________________________________________1

II. Cadre juridique : combler les lacunes du droit interne_______________9

A. Les textes juridiques internationaux_______________________________9

B. Les textes juridiques nationaux_____________________________________16

III. Pertinence des qualifications juridiques : quelle place pour les exigences contextuelles ?_______26

A. Génocide_________________________________________________26

B. Crimes contre l’humanité_ __________________________________35

C. Crimes de guerre_ ________________________________________115

D. Conclusion_______________________________________________204

IV. Formes de responsabilité pénale : le défi de l’individualisation des crimes de masse__________________________207

A. Observations préliminaires_________________________________207

B. La responsabilité directe tirée de l’article 25 du statut de Rome__210

C. La responsabilité du supérieur hiérarchique fondée sur l’article 28 du statut de Rome______________________________238

D. Principales tendances_____________________________________275

V. La fixation de la peine par les juridictions militaires congolaises : une sévérité excessive?____279

A. Rejet de la peine de mort_ _________________________________279

B. Les circonstances atténuantes______________________________287

C. Les circonstances aggravantes_____________________________ 304

D. L’exécution des peines : reflet d’une justice de façade ?________308

VI. Le respect du droit au procès équitable : combattre le monstre sans le devenir_____311

A. Le volet pénal du droit à un procès équitable_ ________________313

B. La phase pré-juridictionnelle_ ______________________________314

C. La phase juridictionnelle___________________________________318

D. L’après-procès___________________________________________ 340

E. Conclusion______________________________________________ 346

VII. Les victimes dans la répression des crimes en RDC : être ou ne pas être________347

A. La victime dans le droit congolais___________________________347

B. Les droits procéduraux des victimes devant les juridictions militaires congolaises____349

C. Le défi des réparations en faveur des victimes en RDC______375

D. Conclusion______________________________________________ 400

VIII. Observations finales _________________________________________402

Reviews

Leave a Reply

 

Related Products